Soudan

Le Soudan est victime de nombreux conflits qui ont causé plus de 2 millions de morts, forcé des millions de personnes à quitter leur foyer et freiné le développement économique.

La région soudanaise du Darfour a vu 3,6 millions de personnes subir conflit, déplacement, sécheresse et mauvaises récoltes.

Le Soudan souffre régulièrement de pénuries alimentaires. Fragilisées par la malnutrition, de nombreuses personnes luttent pour combattre la maladie. Le paludisme est l’un des plus grands ennemis, car plus de 100 000 personnes en meurent chaque année..

Islamic Relief au Soudan

Les violences et les conflits dans le pays ont contraint plus de 4 millions de personnes à quitter leur foyer.  

Malgré les accords de paix signés en 2005, la plus longue guerre civile d’Afrique aura empêché le développement économique de la région. Suite au conflit qui touche le Darfour depuis 2003 et les frontières sud-soudanaises, 3,6 millions de personnes subissent la violence, les déplacements et la famine.  

Islamic Relief a débuté ses opérations au Soudan en 1984 afin de répondre aux famines qui ravageaient le pays. Un bureau est ouvert sur le terrain en 1991. Depuis Islamic Relief a élargi son travail à des zones telles que Khartoum, le Nil Bleu, le Kordofan Nord, le Kordofan Sud, le Darfour Central et le Darfour Ouest.

Islamic Relief continue encore aujourd’hui d’apporter son aide dans les camps. Cette aide consiste majoritairement à fournir aux victimes des conflits de l’eau, de la nourriture, un service d’assainissement et des abris. Islamic Relief s’engage aussi dans le domaine de la santé et de l’éducation notamment en réhabilitant des écoles.

Le bien-être des enfants est également encouragé au travers d’un programme de parrainage d’orphelins.

Enfin, le pays bénéficie également des programmes saisonniers de Ramadan et Kourban.

Islamic Relief Suisse au Soudan

Islamic Relief Suisse a souhaité apporter son soutien en améliorant l’accès aux services d’eau, d’assainissement et d’hygiène pour 9 530 personnes déplacées, rapatriées et nomades dans l’ouest du Darfour.

Notre bureau a notamment financé le forage et la construction de plus de 40 puits afin d’améliorer l’accès à une eau propre.

[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]