Zakat Al Maal

“Prélève une aumône sur leurs biens pour les purifier et les bénir. Prie pour eux, afin que leurs âmes retrouvent leur quiétude. Dieu est Audient et Omniscient.”

[Coran 9:103]

La Zakat

La Zakat, en tant que 3ème pilier de l’Islam, est une aumône obligatoire destinée aux plus pauvres. Le système de la Zakat repose sur un grand respect de la dignité humaine. Il s’agit d’organiser, à travers des institutions, l’assistance aux plus démunis parmi lesquels les veuves, les orphelins et les personnes âgées et de redistribuer les richesses.

Associée à la prière dans plus de 80 versets coraniques, elle est une obligation pour tout musulman qui détient un capital supérieur à un seuil appelé Nissab.

Valeur du Nissâb

La Zakat est due lorsque vous avez eu une épargne supérieure au montant du Nissâb durant une année lunaire complèteElle concerne donc tout musulman possédant une richesse au moins équivalente à 85 g d’or soit actuellement environ 4400 CHF.  Le calcul se fait alors sur l’épargne possédée depuis une année sans égard quant aux mouvements financiers durant l’année (entrées et sorties).

Les bénéfices de la Zakat

  • – Au niveau individuel :

La Zakat purifie l’âme du croyant. Elle est un remède contre l’avarice et permet de prendre de la distance vis-à-vis du matériel. Elle nous évite de tomber dans l’amour exagéré de l’argent.

En cherchant à qui donner sa Zakat et en la confiant à ceux qui sont au contact des plus pauvres, le musulman prend conscience des conditions de vie dans lesquelles vivent des milliers de personnes. En donnant sa Zakat, malgré l’amour qu’il porte à l’argent, l’homme améliore son caractère et peut espérer atteindre le degré de la bonté-altruiste.

« Vous n’atteindrez la véritable bonté que lorsque vous ferez largesse de ce que vous chérissez, et Dieu sait bien ce que vous dépensez »

[Sourate 3, La famille d’Imran, verset 92].

  • – Au niveau collectif :

La Zakat impose la circulation des biens. Elle est bénéfique à l’économie et impose un devoir de solidarité et d’entraide entre les individus. Elle responsabilise les croyants quant à leur devoir vis-à-vis des démunis. La Zakat devient alors une traduction pratique du principe de fraternité.

Exemple pratique :

Hazim a réussi à mettre 5 000 CHF de côté durant le dernier Ramadan. Il a travaillé toute l’année et possède aujourd’hui 8 000 CHF. Il doit alors donner sans tarder (8 000 x 2,5%) ou encore (8 000 / 40) soit 200 CHF.

Qui bénéficie de la Zakat ?

Les ayants-droits de la Zakat sont huit catégories évoquées dans le Coran :

« Les aumônes sont destinées aux pauvres, aux nécessiteux, à ceux qui sont chargés de collecter les dons, à ceux dont les cœurs sont à gagner, au rachat des captifs, aux endettés insolvables, à ceux qui se consacrent à la cause de Dieu et aux voyageurs démunis. C’est là un arrêt de Dieu, et Dieu est Omniscient et Sage »

[Sourate 9, Le Repentir, verset 60].

Pourquoi confier votre Zakat à Islamic Relief Suisse ?

En confiant votre Zakat à Islamic Relief, ONG dont le professionnalisme et la présence internationale sont connus et reconnus, vous avez la garantie que votre Zakat bénéficiera aux ayants-droits qui en ont le plus besoin.

Par ailleurs, Islamic Relief cherche à accompagner les bénéficiaires et à investir avec eux et pour eux cette Zakat dans les projets qui leur seront le plus utiles pour sortir de la pauvreté.

Cette année, plus encore, nous devons privilégier en priorité les populations les plus vulnérables :

  • – Les populations victimes de famine en Afrique
  • – La population palestinienne soumis au blocus depuis 14 ans
  • – Les victimes de catastrophes naturelles (séismes, inondations…)
  • – Les victimes de conflits et de guerre (Syrie, Yémen, Gaza, Myanmar, …)