Gardons la foi

Face à une crise sanitaire sans précédent, avec la pandémie de coronavirus qui touche tous les pays, riches et pauvres, rappelant à tous la précarité de notre existence et le besoin que nous nous avons les uns des autres et vis-à-vis de notre environnement, nous souhaitons partager avec vous des conseils afin de vivre au mieux cette situation difficile.

 

L’arrivée inattendue de la pandémie du Coronavirus a déstabilisé la planète toute entière : gouvernements déboussolés, économies violemment secouées, populations effrayées et prises de panique. De nombreuses personnes se sont précipitées dans les magasins pour faire des stocks de produits de base par peur d’une pénurie, allant parfois jusqu’à se battre pour certains produits.

En l’espace de quelques semaines, le mode de vie de milliards de personnes a radicalement changé : arrêt de travail, télétravail, école à domicile, confinement dans les maisons, impossibilité de voyager, de sortir ou de visiter ses proches. A longueur de journée, les médias diffusent des nouvelles peu rassurantes et chaque fois plus inquiétantes. Face à cette situation, un climat inédit s’est installé et nous pouvons constater les faits suivants :

– Une peur générale : peur d’attraper le virus, peur de la mort, peur de l’avenir, peur de ne plus voir ses proches, peur de perdre son travail…
– Développement de comportements individualistes, voire égoïstes.
– Tentation de renfermement
– Tendance à avoir des idées négatives
– Doutes sur notre devenir individuel et collectif

En plus de respecter scrupuleusement les mesures d’hygiène et de confinement, il est vital de rester positif et d’avoir un moral solide. Pour y arriver, il faut garder la foi.

1. Ce qui est écrit arrivera

L’épreuve en Islam ne se vit pas dans la peur ni dans la douleur. Elle se vit dans la dignité, la confiance et l’acceptation. « Rien ne nous atteindra en dehors de ce que Dieu a déjà prescrit » (Coran 9:51)

2. De la patience et de l’endurance

Face à cette terrifiante épreuve qu’est cette pandémie, il faut faire preuve de patience comme nous l’a ordonné Dieu : « Oh, vous qui croyez, cherchez secours dans l’endurance et la prière car Dieu est avec les endurants » (Coran 1:53)

3. Intensification des douas

S’en remettre à Dieu, demander sa protection et avoir une confiance totale en lui nous permet de mieux affronter les épreuves. La puissance des invocations est sans limites. Les prières, comme précisé dans certains hadiths, permettent d’alléger le destin si ce n’est le repousser.

4. Aider les autres pour mériter l’aide de Dieu

Lors du déclenchement de l’épidémie, il était facile de constater des comportements égoïstes aussi bien de la part des individus que de la part des Etats. Rapidement, tout le monde a compris que cette voie ne menait à rien et qu’il était nécessaire d’être solidaires pour affronter ce fléau.

De nombreuses initiatives individuelles, collectives et étatiques ont vu le jour favorisant ainsi l’entraide et la solidarité. Un hadith nous encourage d’ailleurs à aider les autres afin de gagner l’aide de Dieu. « Dieu vient en aide à son serviteur, tant que ce dernier vient en aide à ses semblables. »

5. Soyons optimistes

Certains analystes nous dressent un tableau noir sur l’avenir : une durée plus longue de la pandémie, un nombre vertigineux de morts, une crise économique sans précédent, un chômage massif… Adopter une attitude négative face à cette épidémie et vivre dans la peur constante ne nous aidera pas.

Au contraire il est absolument nécessaire de rester positif et optimiste et d’avoir une bonne opinion de ce que Dieu a décider pour nous : « Je suis conforme à la bonne opinion que mon Serviteur se fait de Moi » (hadith Qudsi).

[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]