Retrouvons l’esprit de famille

Ces dernières années, le mot « famille » a quelque peu perdu son sens. En effet, face à un rythme effréné, notre vie de famille se résume à une course contre le temps. Entre le travail, l’école et les activités extra-scolaires, il nous est de plus en plus difficile de passer un bon moment en famille, de partager un repas ou tout simplement de vraiment se parler. Le peu de temps qui nous restait nous a été « volé » par l’emprise des réseaux sociaux. Dans beaucoup de familles, on ne se parle plus qu’à travers des messages de téléphone !

 

La pandémie de coronavirus

Aujourd’hui, la pandémie du coronavirus impose un confinement (total ou partiel selon les pays) à près de trois milliards de personnes à travers le monde pour une durée encore indéterminée. Certains voient cette période comme une punition et ont du mal à s’accommoder de cette situation, d’autres préfèrent ignorer les consignes de confinement et continuent de sortir sans se rendre compte du danger qu’ils peuvent représenter pour eux-mêmes, leurs familles et la société en général.

Rester chez soi, est une preuve de solidarité, comme beaucoup le répète « je reste à la maison pour sauver des vies ».  Alors profitons de ce temps qui nous a été imposé, voyons-le, non pas comme une contrainte mais comme une bénédiction. Saisissons cette opportunité et apprenons à nous retrouver, à consolider nos liens et à retrouver le véritable sens du mot famille.

Donnons du temps à nos parents, grands-parents, nos frères et sœurs, prenons soin les uns des autres, faisons preuve de bonté et d’affection envers nos proches et recréons nos liens d’amour et d’affection.

Beaucoup d’entre nous ont la chance d’être confinés dans des conditions plus que bonnes, nous sommes ensemble, en sécurité et nous mangeons à notre faim. Pour beaucoup, l’inquiétude quant à l’avenir se fait sentir et elle est légitime. Cependant ne noyons pas ce temps précieux dans des pensées négatives, mais profitons-en pour relativiser, prendre du recul, méditer et être reconnaissants pour tout ce que nous avons.

De nos jours, se retrouver en famille est un véritable luxe. En tant que parents nous sommes responsables de l’éducation de nos enfants, cependant notre quotidien nous a amené à reléguer cette éducation à différentes institutions (écoles, centres de loisirs…). Aujourd’hui nous pouvons enfin reprendre notre place auprès de nos enfants et c’est notre devoir ne pas les négliger. L’école doit seulement être un soutien et une aide, c’est à nous, parents, de montrer plus d’intérêt et d’investissement dans l’apprentissage de nos enfants. C’est en donnant du temps à nos enfants, c’est en les écoutant, c’est en partageant des moments avec eux que nous reprendrons notre place et qu’ils nous offriront à leur tour plus de temps et de respect. Les téléphones et les réseaux sociaux ne font que combler un vide que nous avons laissé. À nous de remplir cet espace et de faire de nos foyers des foyers pleins d’amour, de respect et de bienveillance.

Le prophète (pbsl) a dit : « Le meilleur d’entre vous est celui qui est le meilleur avec sa famille. Et je suis le meilleur avec ma famille. »

[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]