Gaza : 15 ans de blocus, le système de santé à l’agonie

Après 15 ans de blocus, les conditions de vie de la population gazaouie se détériorent au cœur de la région la plus densément peuplée au monde. Depuis la mise en place du blocus en 2007, ce sont plus de 2,1 millions de personnes qui luttent chaque jour pour survivre dans cette prison à ciel ouvert.

 

Le système de santé, déjà fragile, fait face à de dangereuses pénuries de médicaments et à des coupures régulières d’eau et d’électricité, auxquelles s’ajoutent de graves problèmes d’accès qui limitent les déplacements vers et depuis la bande de Gaza.

En mars 2021, l’escalade de violences qui a touché la Palestine a engendré des destructions à grande échelle. Au moins 30 centres de santé de Gaza ont été endommagés, détruits en partie ou quasi totalement. Des installations d’approvisionnement en eau et d’assainissement ont également été touchées, tandis que la pandémie de la COVID-19 a considérablement aggravé la situation.

En plus de la pénurie aiguë de médicaments et d’équipements médicaux, les hôpitaux et les centres de soins primaires fonctionnent toujours à faible capacité. Les conditions de travail et la prise en charge des patients se voient lourdement affectées par les pénuries chroniques d’eau.

Cette année,Islamic Relief mène un projet de réhabilitation du système d’assainissement du plus grand et du plus ancien centre de santé de Gaza, l’hôpital Al Shifa.

Présente dans le pays depuis 1994, Islamic Relief se mobilise sur place pour apporter une aide essentielle à la population palestinienne.

[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]