Syrie : Un pays toujours aussi dévasté !

Islamic Relief aide de nombreuses familles extrêmement vulnérables, qui n’ont ni argent ni moyen de transport, à se déplacer vers des endroits plus sûrs en fournissant des transports gratuits après l’intensification des hostilités à Maarat al-Nouman dans la province d’Idlib.

Depuis décembre 2019, 312 000 personnes ont fui la région de Maarat al-Nouman dans le sud du gouvernorat d’Idlib, se déplaçant plus au nord en raison des nouveaux bombardements aériens.

La région du Grand Idleb, y compris les régions rurales de l’ouest d’Alep, abrite environ 3,2 millions de personnes, dont plus de la moitié sont des réfugiés vivant dans des camps près de la frontière turque. L’insécurité sur les routes du nord et la pénurie de carburant dans la région d’Idlib limitent la circulation de la population fuyant les hostilités.

Tous ces déplacements interviennent pendant les mois d’hiver ce qui aggrave la vulnérabilité des personnes dans le besoin. Beaucoup de ceux qui ont fui ont un besoin urgent d’aide humanitaire, en particulier d’abris, de nourriture, de soins médicaux ou encore de produits de première nécessité.

L’escalade des hostilités a gravement affecté le travail des organisations humanitaires dans le sud d’Idlib. De nombreux établissements de santé ont suspendu leurs opérations, notamment l’hôpital national de Maarat al-Nouman, qui ne peut désormais fournir que des services d’urgence. Aucune boulangerie n’est actuellement opérationnelle dans la région, tandis que les écoles sont pour la plupart fermées dans le district de Maarat al-Nouman depuis fin novembre.

Islamic Relief sur le terrain

La majorité de ceux qui fuient se dirigent vers les grandes villes et les camps de réfugiés plus au nord, où les communautés locales mettent à disposition des bâtiments publics tels que des écoles et des mosquées pour accueillir les familles. Certaines familles sur place mettent à disposition leurs maisons et leurs chambres vides. Des dizaines de mosquées dans la ville d’Idlib ainsi que d’autres à Ariha, Saraqab et Mhambal hébergent déjà des familles de réfugiés. Dans les camps de réfugiés et les installations informelles du nord-ouest d’Idlib, le long de la frontière avec la Turquie, de nombreuses personnes, elles-mêmes déplacées, hébergeraient des parents nouvellement déplacés dans leurs propres tentes en raison du manque d’abris.

De nombreux réfugiés déclarent ne pas avoir mangé ni dormi pendant plusieurs jours en raison de frappes aériennes et de bombardements incessants, et ont besoin de manière urgente, d’aide alimentaire, d’un accès à l’eau, d’abris, d’articles non alimentaires tels que des vêtements d’hiver et de services de santé. La situation déjà précaire des réfugiés syriens est encore aggravée par les intempéries des mois d’hiver.

Islamic Relief a déjà mobilisé ses ressources et ses capacités sur le terrain pour répondre à cette catastrophe humanitaire. Islamic Relief intervient dans tous les domaines tels que le soutien aux centres de soins de santé et aux unités mobiles d’urgences (MEU). De plus, certaines familles déplacées bénéficient également du programme Hiver à savoir l’installation de tentes, la distribution de vêtements chauds, de chaussures d’hiver, de gants et de bonnets, de matelas, de couvertures de colis alimentaires et de produits de première nécessité.

Compte tenu du nombre grandissant de réfugiés en situation précaire et des besoins en aides humanitaires, Islamic Relief continue de soutenir la population syrienne grâce à votre aide.

[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]