Inondations aux conséquences dramatiques

Ces dernières semaines, de fortes pluies ont touché le nord de la Syrie, affectant de nombreux camps de personnes déplacées à proximité de la frontière turque.

Les conditions climatiques affectent maintenant un pays déjà dévasté par la guerre.

Les températures peuvent descendre au-dessous de zéro degré la nuit. Les inondations combinées à l’hiver glacial, ont de graves répercussions sur la survie des familles déplacées.

Le 26 décembre 2018, des pluies diluviennes ont provoqué de graves inondations dans le nord de la Syrie, le long de la frontière turque.

Des centaines de tentes ont été emportées à Atma, Karama, Dana, Sarmada, Al Bab, Atareb et Qah, provoquant ainsi le déplacement de nombreuses personnes à l’extérieur de ces camps.

Selon les premières estimations, le nombre total de familles touchées dans ces camps s’élève à 2 329 familles (environs 12 000 personnes). Idlib connait déjà une situation catastrophique et accueille des millions de personnes vulnérables. Cette inondation aggrave les conditions des vies de ces syriens.

La priorité pour les familles directement touchées :

  • Avoir un accès au chauffage,
  • S’abriter dans de nouvelles tentes,
  • S’équiper de bâches en plastique,
  • Pouvoir drainer les eaux de crue.

 

Ahmed Mahmoud, Coordinateur Islamic Relief en Syrie, a déclaré :

C’est une situation tragique pour ces personnes qui vivaient déjà dans des conditions désastreuses ; dans des tentes avec des températures descendant en dessous de zéro degré la nuit. Ensuite, elles ont été forcées de sortir de leurs abris sous une pluie torrentielle. Les gens étaient déjà affaiblis par le manque de nourriture, d’eau et d’assainissement dans les camps et maintenant ils luttent pour survivre. Nous nous inquiétons de voir le nombre de familles touchées augmenter dans les prochains jours à mesure que les eaux se retirent et que les dégâts apparaissent.

Umm Adnan, une mère de famille âgée de 58 ans, a perdu tous ses biens pendant les inondations. Sa tente était complètement submergée par les pluies.

Comme beaucoup d’autres Syriens vivant à Idlib, elle avait déjà été déplacée par les combats il y a cinq ans et a, une fois de plus, tout perdu.

« Où allons-nous maintenant ? Même nos tentes se sont effondrées et ont été emportées par des pluies torrentielles. Nous n’avons plus d’endroit où vivre. Qu’est-ce qu’on va faire ? Je me sens très dépassée.

Nous vivons dans des conditions déplorables, nous avons tout perdu, la pluie a inondé les camps ; les enfants et les femmes ont été déplacés, nous ne savons pas où nos enfants vont dormir aujourd’hui.

Nous avons besoin de nouvelles tentes et de protections contre la pluie. Nos lits sont tous devenus inutilisables. Nous avons aussi besoin de draps et de couvertures. Nous espérons que vous pourrez nous aider et survivre.

Islamic Relief travaille en Syrie depuis le début de la crise et a fourni de la nourriture, des abris, des vêtements chauds, de l’eau et des installations sanitaires ainsi que des soins de santé à plus de 4 millions de personnes, principalement dans le nord du pays.

Nous apportons également un soutien pour permettre aux centres médicaux, ambulances et boulangeries de continuer à fonctionner.

En dehors de la Syrie, nous soutenons plus d’un demi-million de réfugiés syriens qui ont fui vers le Liban, la Jordanie et l’Irak.

Nos urgences en cours

[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]