Bosnie :

Favoriser l’autonomie des familles d’orphelins.

La Bosnie panse encore ses blessures suite à la guerre de 92-95. En effet, celle-ci a complètement détruit les infrastructures et l’économie du pays.

On estime aujourd’hui que le taux de chômage a atteint les 43%, il touche en particulier les jeunes et les femmes.

Dans les zones rurales, la pauvreté est omniprésente surtout au sein de familles qui ont 3 enfants ou plus.

La Bosnie-Herzégovine souffre !

Face à cette situation de pauvreté extrême qui touche 30 % de la population, Islamic Relief a mis en place en 2001 la fondation FIRST ISLAMIC, institut de micro-crédits basé sur le modèle Qard Hassan (prêt à titre gracieux sans intérêt). Ce programme a été mis en place afin de permettre aux plus démunis d’accéder à des petits prêts entre 1000 et 5000 euros. Ces montants servent à financer, entre autres, des activités génératrices de revenus, l’éducation des enfants, les frais de santé…

Aujourd’hui, ce sont près de 19 000 micro-crédits qui ont été octroyés d’une valeur totale de plus de 21 millions de francs, la moitié des bénéficiaires sont des femmes (veuves de guerre en général).

Projet : Micro-crédit pour les familles d’orphelins

En 2019, Islamic Relief Suisse a mis en place ce projet afin d’améliorer leur situation socio-économique. Il s’agit de l’octroi de micro-crédits (prêts sans intérêt) afin d’enrayer le cycle de pauvreté de certaines familles.

Ainsi, 17 veuves reçoivent un micro-crédit afin de subvenir aux besoin de leurs familles et de leur donner une chance d’avoir une activité génératrice de revenus ou bien d’accéder à des études universitaires. Ces femmes deviennent donc autonomes financièrement.

[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]