MYANMAR :

Programme de promotion de la santé et de l’hygiène

Le Plan National de la Santé 2017-2021 au Myanmar met en avant les efforts à mettre en place et à poursuivre afin d’améliorer la santé de la population.

Le budget national a été augmenté de 0,8% entre 2009 et 2014 passant de 0,2 à 1%. Malgré les efforts, les défis restent encore nombreux.

Contexte

L’accès à la santé est encore très limité, même si en théorie se soigner est gratuit, la réalité est différente. Les patients doivent payer leurs médicaments et leurs traitements, ceux-ci sont généralement très coûteux.

Les régions rurales comme Ayeyarwady ont peu, voire aucune infrastructure sanitaire. Les habitants de cette région n’ont pas de centres de santé de proximité et se voient obligés d’effectuer de longs trajets, souvent à des prix exorbitants.

Sensibliser la population aux préventions de maladies est une priorité pour Islamic Relief

Cette année encore, lslamic Relief s’engage particulièrement pour les populations les plus pauvres des zones isolées. Notre programme permet d’offrir des soins à 24 000 personnes à travers la mise en place d’une clinique mobile.

Cette clinique permet d’offrir des soins chirurgicaux et des traitements lourds à 200 personnes en situation d’extrême pauvreté. Des campagnes de sensibilisation pour une meilleure hygiène et pour la prévention de maladies sont aussi mises en place.

[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]