Zakat El Fitr

« L’Envoyé de Dieu a instauré la Zakat el Fitr de Ramadan pour tout musulman » (Hadith).

La Zakat Al Fitr

Traditionnellement « zakat al fitr » ou « sadaqat al fitr » se traduit par « aumône de la rupture » ou encore « aumône purificatrice du jeûne ».

La Zakat al Fitr est obligatoire pour tout musulman, jeûneur ou non. Elle lui permet de se purifier et de compléter l’immense récompense du mois béni de Ramadan.

Tout musulman qui dispose du montant de la Zakat al fitr pour sa famille et lui doit s’en acquitter. La Zakat al Fitr est liée à la personne et non à sa fortune. De ce fait, elle est la même pour tous sans distinction d’âge, de sexe ou de fortune.

Par exemple, un père de famille ayant trois enfants à charge devra payer la Zakat al Fitr pour lui, pour son épouse et pour ses trois enfants. Soit le montant établi de la Zakat al Fitr multiplié par cinq personnes.

La zakat al Fitr est le moyen pour le musulman jeûneur de se purifier des petites fautes commises durant son jeûne. Elle est également une aide, un soutien, un acte de solidarité à l’égard des pauvres afin qu’ils profitent eux aussi de l’aïd. Un hadith dit en ce sens : « Donnez la Zakat el Fitr aux personnes dans le besoin afin de les dispenser d’avoir à mendier » (Al Daraqotni).

Cette aumône légale purificatrice s’octroyait historiquement sous forme de denrées alimentaires. Ces produits correspondaient à ceux qui étaient les plus consommés dans un pays, comme par exemple le riz, le blé, le maïs, le mil, etc.

Si certains préfèrent encore la donner sous cette forme, de nombreux savants musulmans ont estimé que la Zakat al Fitr pouvait être donnée sous forme monétaire.

C’est aujourd’hui l’avis le plus répandu, car l’argent apporte plus de flexibilité à celui qui donne et à celui qui reçoit ; ce dernier pourra ainsi avoir plus de marge de manœuvre par rapport à ses besoins.

Les bénéficiaires de la Zakat Al Fitr

La zakat al fitr est destinée aux pauvres et aux indigents. Il s’agit des personnes qui ne trouvent rien pour vivre et ne peuvent chercher cette subsistance eux-mêmes ou n’en trouvent qu’une partie mais insuffisante.

 

 

Quand donner la zakat al-fitr ?

Il faut absolument s’acquitter de la zakat al fitr avant la prière de l’aïd. Il y a unanimité à ce sujet.
Certains attendent les derniers jours pour le faire, car cela était d’usage du temps des premiers musulmans, mais les besoins étaient différents.

La Zakat al fitr peut être donnée dès le 1er jour du Ramadan selon un avis connu. Cela permet aux organisations comme Islamic Relief d’acheminer plus facilement vos Zakat al Fitr là où on en a le plus besoin.

Celui qui la donnera après la prière ne se sera pas acquitté de la zakat al fitr. Son don ne sera considéré que comme une simple aumône.

Grâce à Islamic Relief Suisse vous avez la certitude d’atteindre les pauvres et indigents à travers le monde.

Zakat al Fitr et zakat al Maal

Attention il faut distinguer zakat al fitr de Zakat al Maal