Fidya et Kaffara

Fidya et Kaffara sont deux types de jeûnes manqués pendant le Ramadan. Pour les jeûnes manqués par nécessité il faut payer la Fidya. Pour les jeûnes manqués sans raison valable, il faut s’aquitter de la Kaffara.

Fidya et Kaffara sont deux termes qui sont spécifiquement liés au Ramadan.

Fidya.

Quand quelqu’un n’est pas capable de jeûner durant le Ramadan et ne peut pas le faire par la suite (principalement en raison d’une mauvaise santé ou d’une grossesse), il doit payer pour que quelqu’un d’autre soit nourri.

Montant payable :
C’est 10 CHF par jour manqué.

Kaffara.

Kaffarah est la compensation que l’on doit payer si un jeûne est délibérément manqué sans raison valable.

Montant payable :
Pour expier le jeûne manqué / rompu, le jeûneur doit soit jeûner continuellement pendant 60 jours, soit nourrir 60 pauvres au taux de 10 CHF par jour et par personne. Pour Kaffarah : cela équivaut à 600 CHF pour chaque jeûne manqué / rompu.