Idlib

Depuis le 4 septembre 2018, l’intensification des bombardements a encore aggravé la situation dans le nord-ouest de la Syrie, en particulier à Idlib.

Des établissements de santé ainsi que des civils ont encore été pris pour cibles. Depuis le début du mois de septembre, il y a eu plus de 15 000 déplacements dans la région d’Idlib.

Une situation catastrophique !

Une nouvelle offensive militaire mettra en danger la vie des civils dans cette zone densément peuplée mais affectera aussi gravement la capacité des partenaires humanitaires à fournir de l’aide.

Selon les derniers chiffres, près de 3 millions de personnes vivent actuellement dans les régions d’Idlib, d’Alep ouest, de Hama et de l’est de Lattaquié. Près de la moitié de ces trois millions de personnes sont des déplacées ayant déjà fui les autres régions, alors que les deux tiers de la population totale sont déjà considérés comme ayant besoin d’une aide humanitaire.

Besoins humanitaires

Islamic Relief agit sur le terrain malgré une situation sécuritaire très difficile.

Nos équipes estiment à près de 190 000 le nombre de personnes qui auront besoin d’abris dans les prochaines semaines. Il est donc nécessaire de disposer d’un stock d’articles non alimentaires, de nouveaux humanitaires et de tentes pour répondre aux besoins immédiats des nouvelles personnes déplacées.

Une aide alimentaire d’urgence sera nécessaire pour environ 400 000 personnes.

Tous ces déplacés auront aussi besoin d’une assistance sanitaire. Il y a de plus en plus de manque dans le domaine médical notamment pour les soins de dialyse, les fournitures orthopédiques, les médicaments anesthésiques, les traitements de la tuberculose. Les hôpitaux sont détruits et il est impératif de fournir les outils nécessaires au personnel médical afin que celui-ci puisse continuer à travailler malgré leurs difficultés.

*Pour en savoir plus sur notre projet dialyses : info@islamic-relief.ch

Nos urgences en cours