Communiqué de presse Novembre 2020

 

 

 

Islamic Relief Worldwide (IRW) est fermement attaché à ses normes morales et religieuses d’équité et de non-discrimination. Toute forme de haine de la part du personnel ou des administrateurs est intolérable.

Nous continuons de travailler à l’unissons pour écarter toute personne qui ne respecte pas nos valeurs fondamentales en tant qu’organisation humanitaire respectueuse, basée sur des principes religieux, non discriminante et fondée sur des valeurs. Malheureusement, l’un de nos administrateurs, Tariq Abdoun, a admis avoir, par le biais d’un compte personnel de réseau social non déclaré, publié des commentaires antisémites et d’autres propos offensants et inacceptables en 2014. Il a démissionné avec effet immédiat, reconnaissant avoir failli au bon comportement exigé par IRW.  Il a également exprimé son profond regret pour tout offense causée envers la communauté juive et pour avoir porté atteinte à notre organisation et à sa réputation.

Tout discours de haine ainsi que toute expression d’antisémitisme sont en violation de notre code de conduite et sont en opposition complète avec tout ce que représente Islamic Relief.

Islamic Relief a mis en place une commission indépendante, présidée par l’ancien procureur général du Royaume-Uni, Dominic Grieve QC, pour examiner notre processus de sélection de tous les administrateurs et directeurs ainsi que notre code de conduite stipulant le comportement attendu. La Commission a maintenant commencé ses travaux et doit publier ses conclusions en Janvier. Nous avons également lancé une formation de sensibilisation à l’antisémitisme à laquelle participeront nos administrateurs, directeurs et cadres supérieurs.

Islamic Relief est une organisation purement humanitaire sans affiliations politiques. Nous travaillons pour faire respecter les standards humanitaires les plus strictes de neutralité, d’impartialité et d’indépendance, en aidant les personnes de toutes confessions, sans discrimination de race, de religion ou de sexe. Aucune organisation externe n’influence et encore moins contrôle notre organisation. Nous rejetons et condamnons le terrorisme et pensons que toutes les formes de discrimination sont inacceptables. Ces valeurs sont fondamentales pour notre organisation, nos donateurs et les personnes que nous servons.

L’article publié le 13 novembre dernier sur le Tages Anzeiger par M Kurt Pelda, indique que Dr Hany considère la communauté Yazidi comme étant des « adorateurs du diable ». Or la phrase a été sortie du contexte, Dr Hany parle des Yazidi à la minute 2.41 de la vidéo comme une communauté faisant partie des groupes qui ont contribué à la civilisation (https://www.youtube.com/watch?v=4JYAFxSY4hI).

Vue dans son intégralité et dans son contexte, la vidéo est une conférence d’histoire sur la contribution positive d’un large éventail de musulmans et de non-musulmans (chrétiens, juifs, sabéens, majus et yazidis) au développement des civilisations du Moyen-Orient.

Il fait brièvement référence à la façon dont un certain nombre de groupes sont communément appelés dans la région pour les identifier et les introduire. Il fait référence à la contribution de ces groupes à la société et à la civilisation, encourageant le respect mutuel.

Encore une fois, Islamic Relief prône la tolérance, le respect et fait preuve d’humanité envers toutes les communautés vulnérables sans exception. D’ailleurs, en 2015 lorsque la persécution contre les groupes Yazidis était à son apogée, Islamic Relief s’est mobilisée pour soutenir 300 familles qui ont fui vers le Sinjar en leur distribuant des biens premières nécessités : https://www.islamic-relief.org/assisting-yazidi-people-in-iraq/